Le Petit Popcast #3 : James Bond entre ciné et jeu vidéo

Le 19 novembre dernier, IO Interactive, studio de développement de jeux vidéo responsable (notamment) de la saga Hitman depuis 2000, annonçait travailler sur un tout nouveau titre reprenant la licence James Bond, huit ans après la sortie du dernier en date, le pas très bien 007 Legends. Un improbable retour en force initié via un premier court teaser, provisoirement intitulé Project 007 et à propos duquel nous ne savons toujours rien. Il n’en fallait pas plus à Gauthier et Flegmatic pour s’engouffrer dans la brèche et rouvrir la boîte de Pandore de notre espion britannique préféré.

Au programme du segment central de cet épisode #3, un retour sur nos incarnations préférées de Bond, dont bien sûr un hommage à Sir Sean Connery, nos attentes sur Mourir Peut Attendre, le dernier volet de l’ère Craig que l’on désespère de pouvoir voir un jour, nos pronostics sur le futur 007 et une séquence nostalgie sur nos souvenirs de l’univers bondien liés au jeu vidéo. Nos deux lascars poussent même le bouchon jusqu’à imaginer d’autres improbables retours de licences cinématographiques sous forme vidéoludique. Blade Runner, Twin Peaks, Starship Troopers, Evil Dead et on en passe : attention, ça part dans tous les sens !

Mais puisqu’il faut revenir à la réalité, la rubrique actualités se penche sur l’évolution prochaine de la chronologie des médias aux États-Unis, entre cinéma et télévision. Qu’est-ce que la chronologie des médias ? Qu’est-ce qui va changer ? Comment ça se passe chez nous et que peut-on attendre ? Toutes vos questions trouveront réponse. Enfin, apportons un peu de tanukis dans ce monde de brutes avec le défi de la semaine lancé par Flegmatic à Gauthier : le tout mignon tout poilu Pompoko, film Ghibli de 1994 (et donc disponible sur Netflix) réalisé par Isao Takahata. Bon visionnage !

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire